Japan Expo Sud - 5 au 7 Mars 2021
Rejoignez-nous ! 283 Jours 07 : 12 : 29
Publicité
Invité

Masaki SATO

D’animateur clé à directeur de l’animation, Masaki SATO compte à son actif des séries aussi emblématiques que Dragon Ball et Dragon Ball Z. Il est aussi le chara-designer de Slam Dunk et vient célébrer le sport avec vous à Japan Expo Sud en prévision des Jeux olympiques et paralympiques de Tokyo 2020 !

Publié le
 
 

Biographie

La carrière d’animateur de Masaki SATO commence au milieu des années 80 quand il intègre le Studio Junio. Il rejoint l’équipe du célèbre animateur Minoru MAEDA (Dr SlumpTouchDragon Ball) qui le forme au métier. Dès 1987, Masaki SATO travaille sur la série animée Dragon Ball en tant qu’animateur clé, puis en 1988 sur le film Dragon Ball : L’aventure mystique au même poste. Son tout premier travail est la scène du combat Tenkaichi Budokai qui oppose Krillin à Bactérie. À partir de 1989, il travaille aussi sur Dragon Ball Z, tour à tour en tant qu’animateur et animateur clé, et bientôt directeur de l’animation sur le film Dragon Ball Z : La menace de Namec. Il est d’ailleurs l’animateur clé de la scène qui voit la toute première transformation de Son Goku en Super Sayan.

Masaki SATO quitte la série Dragon Ball Z en 1993 lorsqu’il se voit confier le chara-design de Slam Dunk, adapté du célèbre manga de Takehiko INOUE sur le thème du basket-ball. Il est le chara-designer d’une vingtaine d’épisodes de la série et sera aussi directeur de l’animation de l’un des films Slam Dunk

 
 
 

Devenu freelance, il officie sur de nombreux titres, au chara-design et / ou à la direction de l’animation de séries comme Hakugei: Legend of the Moby Dick d’Osamu DEZAKI ; Initial D First Stage en 1998, puis à nouveau au cours des décennies suivantes sur d’autres anime adaptés de ce manga sur la course automobile ; Project ARMS ; Kinnikuman Nisei – Ultimate Muscle ; Mermaid’s Forest, adaptée d’un manga de Rumiko TAKAHASHI ; ou plus récemment Grappler Baki.

Côté films, Masaki SATO est animateur clé sur Léo, le roi de la jungle en 1997, un film adapté du manga d’Osamu TEZUKA, puis en 2003 chara-designer sur Interstellar 5555: The Story of the Secret Star System, film alliant le graphisme de Leiji MATSUMOTO à la musique de l’album Discovery de Daft Punk. Toujours au chara-design, il travaille sur trois films de la licence Hokuto no Ken de 2006 à 2008.

 
 
 

Aujourd’hui, il continue de travailler sur de nombreuses séries animées en tant qu’animateur ou directeur général de l’animation et a entre autres participé au film City Hunter: Shinjuku Private Eyes en 2019 et au prochain film Digimon, encore en cours de production et qui sortira sur les écrans japonais le 21 février. Ce film lui a d’ailleurs permis de retrouver son compère Katsuyoshi NAKATSURU avec qui il avait travaillé sur la saga Dragon Ball.

Masaki SATO a aussi créé sa propre société, Red One, structure qui lui permet de développer des designs pour des séries animées mais aussi pour du tokusatsu (style de SF japonaise), ainsi que divers produits dérivés.

Illustrations : Tous droits réservés

Du 28 février au 1er mars, Japan Expo Sud a le plaisir d’accueillir Masaki SATO, animateur de talent, reconnu pour son travail sur les incontournables anime Dragon Ball et Dragon Ball Z, adaptés de l’œuvre d’Akira TORIYAMA. Son travail sur Slam Dunk nous permet de mettre à l’honneur le basket-ball et de manière plus générale, le sport, thématique de Japan Expo Sud 11e Vague à l’occasion des Jeux olympiques et paralympiques de Tokyo 2020. Présent les trois jours, il vous donne rendez-vous en dédicace et en conférence, avec un live drawing qui vous permettra d’admirer son talent en live. 

Sélections d’œuvres

  • 1987 : Chironup no Kitsune (film ; intervalliste)
  • 1988-1989 : Dragon Ball (films et série TV ; animateur clé)
  • 1989-1993 : Dragon Ball Z (films et série TV ; animateur clé et directeur de l’animation)
  • 1992-1995 : Batman (série TV ; animateur clé)
  • 1993-1994 : Slam Dunk (série TV ; chara-designer)
  • 1997 : Hakugei: Legend of the Moby Dick (série TV ; directeur de l’animation)
  • 1997 : Léo, le roi de la jungle (film ; animateur clé)
  • 1998 : Initial D First Stage (série TV ; animateur clé et direction de l’animation)
  • 2001-2002 : Project ARMS (série TV ; chara-designer)
  • 2002 : Kinnikuman Nisei – Ultimate Muscle (série TV ; chara-designer)
  • 2003 : Interstella 5555: The Story of the Secret Star System (film ; chara-designer)
  • 2003 : Mermaid’s Forest (série TV ; chara-designer)
  • 2006-2008 : Hokuto no Ken (films ; chara-designer)
  • 2012-2013 : Initial D Fifth Stage (série TV ; chara-designer)
  • 2014 : Initial D Final Stage (série TV ; chara-designer)
  • 2018 : Baki (série TV)
  • 2019 : City Hunter: Shinjuku Private Eyes (film ; direction de l’animation)

Suivez Masaki SATO sur twitter.com/miyagido_karate

Suivez-nous

Publicité

Japan Expo Aime

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Connectez-vous !
Connexion
Ou
Mot de passe oublié